But du jeu

Le Koi-Koi se joue traditionnellement en 3, 6 ou 12 manches. Chaque joueur commence avec le même nombre de pièces. Le gagnant est le joueur ayant le plus de pièces après avoir joué l'ensemble des manches. Si un joueur ne possède plus de pièces en cours de partie, il est éliminé.

Déterminer l'oya

L'oya correspond au premier joueur.

Mélangez les cartes, chaque joueur tire une carte. L'oya est le joueur ayant tiré la carte appartenant au mois le plus proche de janvier. En cas d'égalité on recommence le tirage. On mélange ensuite toutes les cartes ensemble.

Distribution des cartes

L'oya distribue 8 cartes à chaque joueur et en dispose 8 au centre face visible. Les cartes visibles au centre de la table se nomment le ba. Les cartes restantes sont placées à côté du ba et forment une pioche.

Si un joueur possède 4 cartes du même mois ou 4 pairs de deux cartes du même moi, on remélange toutes les cartes et on les distribue à nouveau.

Déroulement du jeu

Les joueurs jouent à tour de rôle en commençant par l'oya.

À son tour, le joueur joue une carte de sa main :

  • Si une carte du même mois se trouve dans le ba (on reconnaît les cartes étant du même mois car elles comportent les mêmes fleurs), le joueur récupère ces deux cartes et les place devant lui.
  • Si deux cartes du même mois se trouvent dans le ba, le joueur en choisit une des deux et récupère la carte jouée de sa main et la carte choisie du ba.
  • Si trois cartes du même mois se trouvent dans le ba, le joueur récupère les cartes et la carte jouée de sa main. Ce mouvement se nomme un hiki.
  • Si aucune carte du même mois se trouve dans le ba, le joueur place la carte qu'il a jouée dans le ba.

Ensuite, le joueur révèle la carte du dessus de la pioche et la joue comme s'il venait de la jouer de sa main (et donc en récupérant aucune, une ou des cartes du ba, etc.).

Une fois que le joueur dont c'est le tour a joué une carte de sa main et la carte du dessus de la pioche, c'est au tour du joueur suivant.

Yakus (combinaisons)

À la fin de son tour de jeu, le joueur actif vérifie s'il a réalisé un yaku. Un yaku correspond à une combinaison de cartes. Ce sont ces combinaisons de cartes qui rapportent des pièces (qui doivent être payées par les autres joueurs).

Table des yakus

YakuExemple
Kasu (1pt + ?)
10 cartes simples + 1 point pour chaque carte simple supplémentaire.
Tanzaku (1pt + ?)
5 rubans + 1 point pour chaque ruban supplémentaire.
Aotan (6pts)
Les 3 rubans bleus.
Akatan (6pts)
Les 3 rubans à poème.
Tane (1pt + ?)
5 animaux + 1 point pour chaque animal supplémentaire.
Ino-Shika-Cho (5pts)
Le sanglier, le cerf et les papillons.
Tsukimi De Ippai (3pts)
La lune et la coupe de saké. Se cumule avec Hanami de Ippai.
Hanami De Ippai (3pts)
Le cerisier avec le rideau et la coupe de saké. Se cumule avec Tsukimi de Ippai.
Sanko (6pts)
3 "lumières" à l'exclusion du Poète sous la pluie.
Ame-Shiko (8pts)
4 "lumières" dont le Poète sous la pluie.
Shiko (10pts)
4 "lumières" à l'exclusion du Poète sous la pluie.
Goko (15pts)
Les 5 "lumières" !
Koi-Koi ou Stop ?

Après avoir réalisé un ou plusieurs yakus, le joueur a deux choix :

  • Annoncer Koi-Koi : Continuer la manche et augmenter le bonus de 1.
  • Stopper la manche : Met fin à la manche et chaque adversaire doit vous donner le nombre de pièces correspondant aux yakus réalisés et multiplié par le nombre de fois ou un "Koi-Koi" a été annoncé lors de cette manche plus 1. Par exemple, si chaque joueur doit vous donner 5 pièces et que "Koi-Koi" a été annoncé 1 fois lors de cette manche, chaque joueur devra vous donner 10 pièces [5 * (1+1)]. Ils auraient du vous donner 15 pièces si "Koi-Koi" avait été annoncé 2 fois lors de la manche [5 * (2+1)].

Fin d'une manche

La manche se termine :

  • Si plus aucun joueur n'a de cartes en main, la manche est alors déclarée nulle. L'oya ne change pas pour la manche suivante.
  • Si la manche est stoppée par un joueur après avoir réalisé un (ou plusieurs) yaku(s). Ce joueur deviendra l'oya de la prochaine manche.

Get it on Google Play

Scroll to top